Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#7963
On a parfois besoin de ceux que l'on croit nos ennemis. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 139)
#7962
Certains croient pouvoir vivre sans dépendre de personne. Ils pensent que leur bonheur ne dépend que d'eux-mêmes. C'est une illusion monumentale. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 138)
#7961
Les relations sont l'essence de notre vie. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 138)
#7960
L'être humain est un être de relations. Relations avec les autres, avec les animaux, avec les plantes. Ce sont les relations qui nous font vivre. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 137)
#7959
Victor Hugo disait : « La nature nous parle, mais nous ne savons pas l'écouter. » (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 135)
#7958
L'apparition de la technologie dans la vie des hommes nous a coupés de certaines de nos facultés [...]. On a tous constaté que notre mémoire est moins performante depuis que l'on s'en remet à des agendas électroniques pour nous rappeler ce qu'on à faire. [...] Ou encore que l'on perd progressivement le sens de l'orientation depuis que l'on se laisse guider par des GPS. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 134)
#7957
Puisqu'on est tous reliés, en luttant contre les autres, on lutte contre soi-même. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 117)
#7956
Quand on marche, le temps passe plus lentement. La culture de l'immédiateté et de l'ultraréactivité dans laquelle on baigne nous amène à n'être plus présent à rien. En marchant, on se replonge dans le temps de la nature, de l'univers, du cosmos. Le temps de la vie. On se reconnecte à soi-même. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 115)
#7955
Quand vous aurez battu le dernier arbre, quand vous aurez pêché le dernier poisson, vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 105)
#7954
Cherche le divin en toi plutôt que le diable ches les autres. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 98)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.